Archives de la catégorie ‘Général’


Place du Gal Trentinian Paris 16ème
Par P Baudry (copie).
Général (1851-1942). est un militaire français. Militaire de père en fils. Il est engagé volontaire en 1870, il a 19 ans et a réussi le concours d’entrée à l’École Spéciale de Saint-Cyr. à sa sortie en 1872 sa promotion prend le nom de La Revanche, En 1873, il sert au Tonkin, participe à l’équipée de l’explorateur Francis Garnier en s’emparant, avec de petites troupes, de villes entières puis en tenant toute la province de Haï-Dzung. Organisateur du Soudan Français. En janvier 1895, il est Colonel. En 1896, au Sahel, avec le capitaine Mangin, il montre sa méthode. Il sert encore à Madagascar, comme commandant supérieur des troupes du groupe de l’Afrique orientale de 1904 à 1907. En septembre 1914, Trentinian est accusé de s’être laissé surprendre à Ethe, d’avoir fait massacrée sa division et perdu une partie de son artillerie. Révoqué, il établit et envoie un rapport étayé rétablissant  les faits. Le général Gallieni, fort bien au courant de ce qui s’est passé et connaissant la valeur de Trentinian, fait en sorte que l’injustice soit autant que possible réparée avec la promotion à la dignité de Grand-croix de la Légion d’Honneur.
Publicités

Place de Colombie Paris 16ème
Par Maxime Réal del Sarte.
Homme d’État colombien (1792-1840). Sous-lieutenant de Bolivar, général, vice-président de la République de Colombie (1819), puis de la Grande Colombie (1821), il fut banni par Bolivar à la suite d’une conjuration (1828). Revenu après la dissolution de la Grande Colombie, il fut président de la République de Nouvelle-Grenade et jeta les bases de la Colombie moderne (1833-1837). Il tombe gravement malade et meurt en 1840, alors qu’il préparait la campagne électorale pour revenir au pouvoir suprême.

JOSE de SAN MARTIN

Publié: 13 août 2011 dans Général, Militaire
Tags:

Parc  Montsouris Paris 14ème
Par Louis-Joseph Daumas.
Général argentin (1778-1850). Il démissionna de l’armée espagnole en 1811 et se mit au service du gouvernement de Buenos Aires, dont il organisa l’armée d’indépendance (1814). Après avoir franchi les Andes, il délivra le Chili (Chacabuco 1817, et Maipù,1818), proclama l’indépendance à Lima (1821) et reçut le titre de protecteur du Pérou. En désaccord avec Bolivar il s’exila en France.

FRANCISCO de MIRANDA

Publié: 9 mars 2011 dans Général
Tags:

Square d’Amérique Latine Paris 17éme

Par Arturo Ruza.

Général Vénézuélien (1750-1816). Héros de l’indépendance de son pays. Il fait partie des généraux de la révolution française, et à ce titre, il a son nom inscrit sur l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris.

Pour en savoir plus…

CHARLES MANGIN

Publié: 15 février 2011 dans Général
Tags:

Place El Salvador Paris 7ème

Général Français (1866-1925). Membre de la mission Congo Nil de J.B. Marchand de 1897 a 1899, il se distingue de 1901 à 1912 au Tonkin en Afrique noire et au Maroc. Pendant la bataille de Verdun il s’illustre par la reprise de Douaumont et de Vaux d’octobre à novembre 1916, le 19 novembre il entre dans Metz. Il commande la 10ème armée jusqu’à la victoire. Ses lettres de guerre ont étaient publiées en 1951.

Pour en savoir plus…

PHILIPPE LECLERC de HAUTECLOCQUE

Publié: 8 novembre 2010 dans Général
Tags:,

Place du 25 Août 1944 Paris 14ème

PHILIPPE MARIE LECLERC de HAUTECLOCQUE, général, (1902-1947) dit général Leclerc. Rallié à de Gaulle, il dirigea les forces françaises libres parties du Tchad en 1942. Après le débarquement en Normandie, les blindés (2e DB) entrèrent à Paris en libérateurs (août 1944). Mort dans un accident d’avion, prés de Colomb-Béchar. Maréchal de France à titre posthume (1952).

Pour en savoir plus…

GILBERT du MORTIER de LA FAYETTE

Publié: 18 octobre 2010 dans Général
Tags:,

Cour la reine Paris 8 éme

Par Paul Wayland Bartlett.

Cimetière de Picpus

MARIE-JOSEPH PAUL YVES ROCH GILBERT du MORTIER, marquis de, général et homme politique français (1757-1834). De 1777 à 1782, il s’illustra dans la guerre d’indépendance américaine. Il participa à la révolution comme monarchiste libéral (1789-1792) puis il se retire de la vie publique pour ne rejouer un rôle politique à partir de la restauration. Il s’engagea dans la révolution de 1830.

Pour en savoir plus…

PIERRE KOENIG

Publié: 16 septembre 2010 dans Général
Tags:

Square Alexandre et René Parodi Paris 16ème

Par Albert Féraud.

Cimetière Montmartre. Division 20 chemin Artot

MARIE-PIERRE, général Français (1898-1970). Engagé volontaire en 1917, il participe ensuite aux opérations du Rif et sert en Norvège. Rallié à de Gaulle, il permet par sa résistance à Bir Hakeim le repli des troupes britanniques vers l’Égypte (1942). Commandant en chef des Forces Françaises Libres en Grande-Bretagne, puis des force française de l’intérieur, il est nommé gouverneur de Paris après la libération de la capitale (août 1944). Il commande la zone d’occupation française en Allemagne (1945-1949) et devient inspecteur des forces d’Afrique du Nord. Il sera ministre de la Défense National pendant quelques mois dans le cabinet Mendès France en 1955. Maréchal de France à titre posthume en 1984.

Pour en savoir plus…

HENRI JOSEPH EUGENE GOURAUD

Publié: 7 juillet 2010 dans Général
Tags:

Square d’Ajaccio Paris 7ème

Général français (1867-1946). Il se distingue au Soudan, où il s’empare de Samory Touré. Adjoint de Lyautey au Maroc (1911-1914), il commande pendant la première Guerre mondiale en Argonne et en Champagne avant de prendre la tête du corps expéditionnaire aux Dardanelles, où il est amputé du bras droit. Il commande la IVe armée en Champagne jusqu’à l’armistice, sauf pendant un court séjour au Maroc comme résident général (1917). Haut-commissaire en Syrie de 1919 à 1923, il réprime les révoltes de Damas et de Cilicie. Son corps a été inhumé en 1948 dans le monument de la ferme Navarin, en Champagne.

Pour en savoir plus…

JOSEPH GALLIENI

Publié: 11 mai 2010 dans Général, Militaire
Tags:, ,

Place Vauban Paris 7ème

Par Jean Boucher.

Général de division, gouverneur militaire de Paris, ministre de la guerre français (1849-1916). Sorti de Saint-Cyr, il fit ses premières armes à Bazeilles (1870). Envoyé au Soudan, il négocia avec Amadou un traité accordant à la France le commerce avec le haut Niger (1880).Il servit au Sénégal, puis, de 1893 à1895, au Tonkin. Gouverneur général de Madagascar (1896-1905), il déposa la reine Ranavalona. Atteint par la limite d’âge en 1914, il fut nommé gouverneur militaire de Paris et contribua à la victoire de la Marne, notamment par la constitution et l’engagement de l’armée Maunoury. Ministre de la guerre (octobre 1915-mars 1916), il fut obligé, pour raison de santé, de résilier ses fonctions deux mois avant sa mort. Il fut nommé maréchal de France à titre posthume en 1921. Il a écrit Mission d’exploration du haut Niger (1885), la pacification de Madagascar (1900), Madagascar de 1896 à 1905 (1905), les Mémoires du maréchal Gallieni (1926).

Pour en savoir plus…