Archives de la catégorie ‘Militaire’

VAUBAN

Publié: 16 janvier 2012 dans Architecte, Maréchal, Militaire
Tags:

Place Santiago du Chili Paris 7ème
Par Henri Bouchard.
SEBASTIEN LE PRESTRE marquis de VAUBAN, Maréchal de France (1633-1707). Ingénieur architecte militaire, urbaniste Commissaire général des fortifications, il fortifia la frontière nord du pays. Constructeur de près de 300 places fortes, il porta la fortification bastionnée à son plus haut degré d’efficacité. Mais, ses critiques et son projet de dîme royale le firent tomber en disgrâce. Douze ouvrages de Vauban, regroupés au sein du Réseau des sites majeurs de Vaubanont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO le 7 juillet 2008.

Place Rochambeau Paris 16ème
Par Fernand Hamar.
JEAN-BAPTISTE DONATIEN de VIMEUR comte de ROCHAMBEAU, Maréchal de France (1725-1807). Lieutenant général 1780, il commanda l’armée du roi pendant la guerre d’indépendance d’Amérique et contribua à la capitulation de Yorktown. Il suivit alors la marche célèbre des forces alliées à la victoire de Yorktown, où le 22 septembre, il effectua la jonction avec les troupes de La Fayette, forçant Charles Cornwallis à se rendre le 19 octobre. Il commanda l’armée du Nord, il en dirigea les premières opérations, 1790 mais, contrarié dans ses plans par le ministre de la Guerre, qui était alors le général Dumouriez, il en démissionna le 15 mai 1792, et se retira dans sa ville natale.

Place du Gal Trentinian Paris 16ème
Par P Baudry (copie).
Général (1851-1942). est un militaire français. Militaire de père en fils. Il est engagé volontaire en 1870, il a 19 ans et a réussi le concours d’entrée à l’École Spéciale de Saint-Cyr. à sa sortie en 1872 sa promotion prend le nom de La Revanche, En 1873, il sert au Tonkin, participe à l’équipée de l’explorateur Francis Garnier en s’emparant, avec de petites troupes, de villes entières puis en tenant toute la province de Haï-Dzung. Organisateur du Soudan Français. En janvier 1895, il est Colonel. En 1896, au Sahel, avec le capitaine Mangin, il montre sa méthode. Il sert encore à Madagascar, comme commandant supérieur des troupes du groupe de l’Afrique orientale de 1904 à 1907. En septembre 1914, Trentinian est accusé de s’être laissé surprendre à Ethe, d’avoir fait massacrée sa division et perdu une partie de son artillerie. Révoqué, il établit et envoie un rapport étayé rétablissant  les faits. Le général Gallieni, fort bien au courant de ce qui s’est passé et connaissant la valeur de Trentinian, fait en sorte que l’injustice soit autant que possible réparée avec la promotion à la dignité de Grand-croix de la Légion d’Honneur.

HENRI de TURENNE

Publié: 12 décembre 2011 dans Maréchal, Militaire
Tags:

rue de Turenne Paris 3ème

Par Benoit-Lucien Hercule.

HENRI DE LA TOUR D’AUVERGNE-BOUILLON, Vicomte de Turenne (1611-1675). Enfant bien avant qu’il ne devienne le grand maréchal de France en 1643, Mazarin lui donne son bâton de maréchal. Héros de la guerre de trente ans, guerre de Dévolution, de Hollande. Il prit parti un moment pour les frondeurs. Il s’illustra par ses victoires sur les Espagnols (aux dunes,1658) puis contre les impériaux en Alsace (Turckheim,1675) La bataille de Turckheim est un modèle du genre : aujourd‘hui encore à l’endroit dénommé le camp porte son nom « camp Turenne ». Il mourut au combat par un boulet de canon lors de la Bataille de Salzbach, le 27 juillet 1675.

SULLY

Publié: 8 octobre 2011 dans Homme Politique, Maréchal, Militaire
Tags:

Palais Bourbon Paris 7ème
Par Pierre-Nicolas Beauvallet.
 Maximilien de Bethune Duc de Sully Baron de Rosny, maréchal, pair de France et ministre français (1560-1641). Protestant, il échappe au massacre de la Saint Barthélémy et devient le compagnon du roi Henri IV de Navarre futur roi de France, qu’il suit dans toutes ses guerres. A ses côtés, il se distingue par son intrépidité (Batailles de Coutras, d’Ivry, d’Amiens) etc… puis devint son surintendant des finances. Sully remet alors de l’ordre dans les comptes, en créant en 1601, une Chambre de justice destinée à lutter contre les malversations financières. (1598-1610). Il mena une politique active autant qu’économe.

Place de Colombie Paris 16ème
Par Maxime Réal del Sarte.
Homme d’État colombien (1792-1840). Sous-lieutenant de Bolivar, général, vice-président de la République de Colombie (1819), puis de la Grande Colombie (1821), il fut banni par Bolivar à la suite d’une conjuration (1828). Revenu après la dissolution de la Grande Colombie, il fut président de la République de Nouvelle-Grenade et jeta les bases de la Colombie moderne (1833-1837). Il tombe gravement malade et meurt en 1840, alors qu’il préparait la campagne électorale pour revenir au pouvoir suprême.

JOSE de SAN MARTIN

Publié: 13 août 2011 dans Général, Militaire
Tags:

Parc  Montsouris Paris 14ème
Par Louis-Joseph Daumas.
Général argentin (1778-1850). Il démissionna de l’armée espagnole en 1811 et se mit au service du gouvernement de Buenos Aires, dont il organisa l’armée d’indépendance (1814). Après avoir franchi les Andes, il délivra le Chili (Chacabuco 1817, et Maipù,1818), proclama l’indépendance à Lima (1821) et reçut le titre de protecteur du Pérou. En désaccord avec Bolivar il s’exila en France.

MICHEL NEY

Publié: 22 avril 2011 dans Maréchal
Tags:

Place Ernest Denis Paris 6ème

Par François Rude.

Cimetière Le Père Lachaise. Division 29 chemin du Dragon

médaillon par Cruchet.

Ney

Duc d’Elchingen, prince de la Moskova, Maréchal d’Empire (1769-1815). Engagé en 1787,  général dix ans plus tard, Maréchal à trente-cinq ans, il est surnommé par ses soldats le Brave des braves. Vainqueur à Elchingen (1805), il s’illustrera pendant la campagne de Russie, décidant la victoire de la Moskova et commandant l’arrière-garde lors de la retraite. Rallié à Louis XVIII, qui le fait  pair de France en 1814, il rejoint Napoléon pendant les cents  jours et se bat encore à Waterloo. Condamné à mort par la cour des pairs, il est fusillé pour haute trahison  le sept Décembre 1815 à Paris.

BON ADRIEN JEANNOT de MONCEY

Publié: 10 mars 2011 dans Maréchal
Tags:,

Place Clichy Paris 8éme

Par Amédée Doublemard.

Duc de CONEGLIANO, maréchal de France, pair de France (1754-1842). Commandant en chef de l’armée des Pyrénées Occidentales, il s’empara de Vitoria et de Bilbao. Il se distingua en Espagne, où il fut vainqueur à Almansa (juillet 1808), et à Paris au cours des combats de la barrière de Clichy (30 mars 1814). Il refusa de présider le conseil de guerre chargé de jugé NEY. Il servit en Espagne en 1823 et devint gouverneur des Invalides en 1833.

Pour en savoir plus…

FRANCISCO de MIRANDA

Publié: 9 mars 2011 dans Général
Tags:

Square d’Amérique Latine Paris 17éme

Par Arturo Ruza.

Général Vénézuélien (1750-1816). Héros de l’indépendance de son pays. Il fait partie des généraux de la révolution française, et à ce titre, il a son nom inscrit sur l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris.

Pour en savoir plus…