Archives de la catégorie ‘Journaliste’

STEFAN ZWIEG

Publié: 5 décembre 2013 dans Ecrivain, Journaliste
Tags:, ,

Jardin du Luxembourg Paris 6ème.
Par Félix Schivo.
Zwieg
Cimetière de Pétropolis Brésil.
Tombe de Sweig
Ecrivain autrichien (1881-1942). Sensible à toutes manifestations de la culture européenne. Il traduit Verlaine qu’il admire, également E.Verhaerene qu’il a rencontré à Bruxelles. Auteur de l’adaptation de (Volpone 1928) avec Romain Rolland, auteur dramatique (la Maison au bord de la mer 1911, la Confusion des sentiments,1926; la Pitié dangereuse,1938). Il excelle dans la biographie, Marie Stuart 1935 de Marie Antoinette 1933 et encore celle d’Érasme 1934 etc… Pacifiste convaincu Stefan Zweig écrie contre la guerre dans des œuvres comme Jérémie ou Ivresse de la Métamorphose. Désespéré de voir l’Europe asservie à Hitler, il part pour le Brésil Pétropolis où il se suicida avec sa femme.
Publicités

ave Émile Zola Paris 15ème
Par Vincent Spourdos.
            
 Cimetière de Montmartre. Division 19.
 Par Frantz Jourdain ( en Porphyre rouge)                      Statue détruite en 1941                                          
          bronze par Philippe Solari.                                       Par le gouvernement de Vichy.
                        (Cénotaphe)
                         
   Panthéon ( Crypte )
EMILE, écrivain, romancier,journaliste politique français (1840-1902). Le chef de file du naturalisme, l’un des romanciers français les plus populaires traduits et commentés au monde; plusieurs adaptations cinématographiques et télévisuelles de ses romans. Sa vie, son œuvre font l’objet de nombreuses études historiques. Plus connue pour sa fresque romanesque sous le second empire d’une famille ( Les Rougon-Macquart ) en vingt volumes dont L’assommoir, Nana, Germinal etc… Le monde de la peinture fascine Zola proche des impressionnistes, E.Manet qui lui présente S.Mallarmé, proche aussi de C. Pissarro, A.Renoir, A.Sisley et surtout P.Césanne son ami d’enfance. A 26 ans, il tient les deux chroniques dans le journal L’Événement. A L’Illustration, il donne deux contes qui rencontrent un certain succès. Zola entre au nouvel hebdomadaire républicain, La Tribune où il pratique ses talents de polémiste par l’écriture de fines satires anti-impériales. Il commence à publier des romans dont (Thérèse Raquin 1869), ses romans lui valent l’amitié de plusieurs écrivains tel que Flaubert, Daudet, Maupassant, les frères Goncourt etc… Indigné par l’affaire Dreyfus, Zola publie dans L’Aurore l’article J’accuse. Condamné à un an d’emprisonnement et à 3 000 francs d’amende. Zola meurt intoxiqués le  29 septembre 1902. Ses cendres sont transférées au panthéon en 1908.

Place du Chancelier Adenauer Paris 16ème

Relais Saint James.                                                   Square Thiers Paris 16ème

Par Auguste Clésinger. (copie)                                    Par Augustin Lesieux.

Thiers 1              
Cimetière Le Père Lachaise. Division 55 Ave de la Chapelle
Thiers 3
 LOUIS, ADOLPHE TIERS homme d’état français (1797-1877). Journaliste libéral, avocat. Il soutint Louis-Philippe et fut à deux reprises président du conseil (1836,1840. Après 1848, il s’opposa en vain à l’ascension de Louis Napoléon Bonaparte. Revenu au pouvoir en 1871, il écrasa la commune et devint le premier président de la troisième République. Il signe le traité de paix avec la Prusse, engage contre la commune une sanglante répression. Le 22 Mai devant l’assemblée il dit:  » l’expiation sera complète » ,en effet la répression est terrible , exécutions sommaires, procès expéditifs condamnant des communards à la mort, au bagne ou à la déportation, mais fut renversé en 1873 par les conservateurs. Il est remplacé par le maréchal Mac-Mahon.  « Thiers, le type même du bourgeois cruel et borné qui s’enfonce sans broncher dans le sang » sentence de Georges Clémenceau.

Av du général Sarrail Paris 16ème
Par Alexandre Maspoli . Architecte Tony Garnier.
Son prénom de baptême était François-Etienne, sportif français polyvalent (1871-1932), journaliste dans le figaro (fondateur de la rubrique sportive), l’Auto Vélo, (qu’il dirige avec P.Laffitte), le sport illustré….,pdt de l’AIPS  de 1924 à 1932. Champion de France de cross-country 1890 et 1891, du 110 m haies 1891, du km marche 1893, recordman de France de l’heure le 20/6 1892 avec 16500 m et 16611 le 6/11/1892 (Croix Catelan) à Paris. Champion olympique en 1900 avec l’équipe de France de rugby à XV de l’USFSA etc… Premier journaliste européen à voler en avion (reporter du Figaro).

Parc Monceau Paris 8ème

Par Léopold Bernstamm.

cimetière Le Père Lachaise. Division 89 av  Transversale 3

Journaliste, auteur dramatique, poète français (1834-1899). Docteur en droit, clerc de notaire et avocat. Il collabora à La Revue des Deux Mondes, mais attiré par l’écriture, il connut son premier succès en 1860 avec la pièce « Le Parasite » au théâtre de l’Odéon. Son grand succès au théâtre du Gymnase en 1868 avec « Le Monde où l’on s’amuse », qui le mènera à la direction de la Comédie Française (où il fut admis en 1863 avec sa pièce « le Dernier quartier » et un prodigieux triomphe en 1881 avec « Le Monde où l’on s’ennuie » plus de (1000 représentations à la Comédie Française). Mais Édouard Pailleron est malheureusement associé à l’incendie du collège qui porte son nom, en 1973 tuant 21 enfants.

RAOUL FOLLEREAU

Publié: 29 avril 2010 dans Avocat, Journaliste
Tags:

Place R. Follereau Paris 10ème

Cimetière d’Auteuil. Division 5 Chemin Heymes.

Journaliste et avocat français (1903-1977). C’est à l’occasion d’un voyage à Tamanrasset qu’il se trouve confronter à la lèpre. Profondément marqué, il n’aura de cesse d’informer l’opinion pour combattre ce fléau. En 1954, il fonde les journées mondiales des lépreux afin de récolter des fonds pour aider les malades. Fondateur 1966 de la Fédération Internationale des Associations de lutte contre la lèpre.

Pour en savoir plus…