PIERRE de RONSARD

Publié: 2 juillet 2011 dans Poète
Tags:
Place Marcellin Berthelot Paris 5ème
Par Aristide Rousaud.
Poète français (1524-1585). Page à la Cour de France, puis à celle d’Écosse quand Madeleine de France épousa le roi Jacques V d’Écosse, mais atteint d’un mal qui le laisse à demi sourd en 1540. Il se consacre alors aux lettres en compagnie d’Antoine de Baïf et de Joachim du Bellay, il apprend le grec sous la direction de Dorat. Il s’impose très vite comme le chef de la nouvelle école la « Brigade » qui devient la « Pléiade » en 1556 s’inspirant de Pindare et d’Horace dans ses (Odes* 1550-1552). Il a déployé tout son génie verbal dans la poésie amoureuse (les Amours 1552 à 1578) et épique (Hymnes 1555-1556). Il exprime sa nostalgie dans ses derniers poèmes d’amour ( les Amours d’Hélène 1578), puis il se retire dans son prieuré de Saint Cosme les Tours.  
              (Prince des poètes et poète des princes) .
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s